Tout sur la gestion des actifs des installations techniques

Swissgas est propriétaire et exploitante de quatre gazoducs d'une longueur totale de 260 km. Les gazoducs à haute pression de Swissgas transportent le gaz naturel importé du gazoduc de transit dans les régions suisses, directement aux sociétés régionales EGO, EGZ ainsi qu'à Gaznat et GVM.

La sécurité des personnes, l'environnement et les approvisionnements sont depuis toujours les objectifs de la gestion des actifs. Le nouveau marché du gaz exige un régime d'exploitation capable de gérer les coûts de manière proactive et d'assurer aux transporteurs une redevance de réseau optimisée.

La Suisse est directement intégrée dans le groupement européen du gaz naturel. C'est pourquoi, en ce qui concerne les mesures d'entretien, la concertation, la planification et la fixation de dates avec les gestionnaires de réseau en amont et en aval prennent toujours plus d'importance pour minimaliser les durées d'arrêt du réseau. Swissgas dispose d'un système de gestion de l'exploitation qui est la base de l'autorisation d'exploitation accordée par l'Office fédéral de l'énergie.

Exploitation et entretien

Swissgas vise un développement de la stratégie de maintenance pour pouvoir garantir au final une disponibilité aux coûts de réseau les plus bas. Des redevances de réseau peu élevées assurent aux clients d'obtenir du gaz naturel à des prix concurrentiels et conforte la position de l'agent énergétique qu'est le gaz naturel sur le marché de la chaleur.

Echange d'expériences chez OGE à Hügelheim (Allemagne), septèmbre 2015

La sécurité de la technique pour l'environnement et les collaborateurs est l'objectif primordial de Swissgas. L'entreprise a établi un système de sécurité du travail qui respecte les exigences légales et qui est régulièrement adapté à l'état de la technique. Swissgas maintient un contact régulier avec les gestionnaires de réseau à haute pression étrangers dans le cadre de congrès internationaux ou de workshops.

Fonctions de coordination

Swissgas exploite six postes de comptage douanier le long du gazoduc de transit par lesquelles le gaz naturel est injecté dans le réseau suisse à haute pression. A cet effet, il faut enregistrer avec précision les quantités de gaz naturel et aussi piloter les flux de gaz en concertation avec la direction générale des douanes.

L'agent énergétique gaz naturel et le réseau à haute pression sont soumis depuis 2013 à l'ordonnance sur la protection contre les accidents majeurs.

Swissgas soutient l'objectif de prévention des dangers pour la population et l'environnement. Un concept pour commander et regrouper de manière optimale les forces d'intervention dans les cas de déploiement a été élaboré au niveau fédéral en collaboration avec l'OFE, l'OFEV, les cantons, les gestionnaires du réseau à haute pression et les services d'urgence.

Représentation des intérêts

Swissgas se charge d'assurer les fonctions de représentation de la branche des gestionnaires de réseau à haute pression. Elle est le point de contact pour les autorités compétentes en matière opérationnelle. L'autorité de surveillance est l'Office fédéral pour l'énergie (OFEN) et l'Inspection fédérale des pipelines (IFP) mandatée.

Swissgas siège aussi dans les commissions internationales et nationales et y représente ses intérêts ainsi que les intérêts des sociétés régionales.

La réglementation technique européenne s'applique aussi à la Suisse, même si elle n'est pas membre de l'UE. Les gestionnaires suisses de réseau à haute pression sont par conséquent intéressés à faire inclure les exigences suisses dans la réglementation européenne et à mettre en œuvre en Suisse les prescriptions et informations provenant des normes européennes.

Contrôles / surveillance

L'OFEN (Office fédéral de l'énergie) est l'autorité de contrôle des gazoducs à haute pression pour le gaz naturel. L'IFP mandatée se charge des tâches d'inspection. Swissgas est tenue de justifier à l'IFP de toutes les activités d'exploitation et d'entretien ainsi que de l'intégrité des conduites et des installations qui en résulte. En font par exemple partie les contrôles de tracé, les maintenances d'installations, les inspections internes (par racleurs instrumentés), les contrôles fonctionnels de la robinetterie, la preuve de la protection cathodique contre la corrosion ou les alarmes et exercices d'intervention.

Les effets exercés par la nature sur les conduites de gaz naturel doivent aussi être surveillées, par exemople les effets des changements climatiques tels que la fonte du permafrost. Cela va des mesures de protection jusqu'à l'adaptation de la conduite ou du tracé.

Swissgas doit sans cesse veiller à concilier une exploitation optimale et un niveau optimal de disponibilité des installations avec la sécurité dans le respect de toutes les prescriptions légales.

Swissgas utilise différents systèmes de surveillance pour documenter les contrôles et les travaux de maintenance sur les conduites, les postes de comptage douanier et les installations auxiliaires:

  • inspections périodiques du tracé au sol ou par hélicoptère;
  • inspections périodiques des installations;
  • surveillance des chantiers pour garantir la sécurité de la construction;
  • GIS: système d'information géographique;
  • base de données des propriétaires fonciers;
  • screening des tracés.

Swissgas surveille et gère les principales normes suisses et européennes de manière centralisée pour les gestionnaires suisses de réseau à haute pression et les informe des modifications de la réglementation et des répercussions y relatives en ce qui les concerne.